Définition : Retail & Commerce de Détail

Retail : Définition & Origine

Par définition, “Retail” est un terme d’origine anglo-saxonne qui se traduit par “Commerce de Détail” ou encore “Vente au Détail”. On appelle “Retailer” ou “Détaillant”, une personne tenant ce genre de commerce.

Le Retail correspond à la vente de produits finis directement aux consommateurs. C’est une des activités commerciales les plus anciennes. Ce commerce s’applique à plusieurs types d’activités notamment l’alimentation, les technologies, la restauration, l’habillement, les cosmétiques…

Le commerce de détail se trouve à la fin de la chaîne de distribution. C’est pourquoi, les ventes d’un retailer se font en petites quantités, contrairement à un grossiste qui, lui, va d’abord miser sur le volume d’achat.

Un détaillant peut tenir plusieurs boutiques et même gérer une activité commerciale en ligne. Ce dernier passera alors d’un modèle de type Brick & Mortar à un autre, appelé Click & Mortar.

 

Commerce de Détail : Quel avenir pour le Retail ?

En 2017, 85% des internautes ont acheté en ligne, soit près de 37,5 millions de français. Un chiffre qui ne cessera d’augmenter : la praticité du e-commerce et l’attractivité des offres séduisent de plus en plus d’internautes.

La montée en puissance de l’achat en ligne n’est pas sans conséquence. En effet, cette dernière impacte la fréquentation des magasins physiques : -2,7% sur les 5 premiers mois de 2018 pour le commerce spécialisé, tous secteurs confondus (-5,1% en 2018 sur 12 mois glissants).

À l’heure où les modes de consommation évoluent, les attentes des consommateurs changent aussi. Ces derniers réclament une expérience personnalisée, omnicanale et sans-couture.

Face à ces besoins émergents, le retail doit se réinventer afin de supprimer les pain points présents en magasin physique (ruptures de stock, catalogue limité à cause de la surface disponible etc). Pour cela, le phygital en est la clé : il permet d’instaurer une véritable synergie entre online et offline et redynamise le trafic en magasin via, notamment, des modes de livraison omnicanaux (click and collect, e-réservation). L’époque où tout fonctionnait sans digitalisation est révolue. À terme, les Brick & Mortar devront s’adapter en devenant des Click & Mortar s’ils souhaitent se différencier des Pure Player.