Le numérique va-t-il sauver le commerce physique ?