Ci spiace, ma questo articolo è disponibile soltanto in Francese e Inglese Americano. Per ragioni di convenienza del visitatore, il contenuto è mostrato sotto nella lingua principale di questo sito. Puoi cliccare su uno dei links per cambiare la lingua del sito in un’altra lingua disponibile.

Marketplace

Marketplace

Qu’est ce qu’une marketplace ?

Une marketplace, que l’on peut aussi écrire market place ou “place de marché” en français, est une plateforme e-commerce regroupant plusieurs vendeurs. En échange d’une commission/d’un abonnement sur les ventes qu’elle a permis de générer, les marchands jouissent de l’audience acquise par les marchés en ligne. La particularité des marketplaces est qu’elles ne proposent à la vente que des produits issus de vendeurs tiers. 

Contrairement aux idées reçues, les places de marché ne sont pas destinées uniquement aux professionnels. En effet, les particuliers peuvent aussi vendre dans certaines d’entres elles. Par exemple, Le Bon Coin est une marketplace permettant à n’importe qui de vendre n’importe quelle typologie de produits (vaisselle, voitures, prêt à porter, jouets, objets high-tech…).

Pour faire simple, nous pouvons aisément comparer une place de marché à un centre commercial numérique, ce dernier regroupant sur un même espace plusieurs marchands. Les clients peuvent ainsi acheter les produits de leurs marques préférées mais aussi en découvrir de nouvelles.

Tout comme un magasin physique, les commerçants sont responsables de leur eshop et doivent faire en sorte de proposer une boutique digitale attractive. Ils ont aussi à charge de traiter les commandes de leurs clients, que ces derniers soient satisfaits afin de recueillir des avis positifs qui accroîtront leur nombre de ventes mais aussi leur visibilité sur les marchés en ligne où ils sont présents. En revanche, les clients passent commande directement sur la marketplace, cette dernière fait ainsi le relai entre les consommateurs et la (ou les) boutiques concernées. 

Selon les marketplaces, les modes d’expéditions et les personnes les prenant à charge diffèrent : parfois seuls les retraits en point relais sont disponibles, d’autres fois la livraison à domicile est la seule option possible. D’ailleurs, les livraisons express (sous 1 jour voire sous 2h) peuvent aussi être mises en place. Certaines places de marché proposent aussi le click & collect (ou retrait en magasin). Selon les vendeurs et les conditions générales de vente, il arrive que les frais de port soient à la charge du client, mais ils peuvent également être à la charge du vendeur. Certaines marketplaces, comme bon nombre de sites e-commerce, encouragent les utilisateurs à consommer plus en offrant les frais d’expédition dès que leur panier excède une certaine somme.

 

Quels sont les avantages d’une marketplace ?

Avec l’avènement du e-commerce et les modes de consommation qui évoluent, les marketplaces sont devenues un espace très intéressant pour les boutiques. Si ces dernières ont déjà développé leur propre eshop, elles peuvent également vendre sur les places de marché afin de profiter d’une visibilité supplémentaire mais aussi de multiplier les supports pour vendre. 

Mais les marchés en ligne restent particulièrement intéressants pour les commerçants fraîchement lancés dans cette aventure et n’ayant pas encore une clientèle suffisante. En effet, grâce à la popularité des marketplaces, ces dernières apportent un nombre de clients potentiels énorme.

Avec la multiplication des boutiques en ligne et la difficulté croissante pour les petits e-commerçants indépendants d’être visible, les marketplaces spécialisées dans le e-commerce, qui drainent un trafic d’acheteurs potentiels très important, deviennent petit à petit incontournables. Dans certains cas, elles peuvent même constituer un canal de vente exclusif, notamment en phase de démarrage d’une activité de vente en ligne.

 

Les différents types de Marketplace

La marketplace B2B

La marketplace B2B (Business to Business) s’adresse à des professionnels pour des professionnels. Il s’agit d’une plateforme de mises en relation ou de transactions entre des vendeurs professionnels et des acheteurs professionnels.

Amazon Business ou Retif sont des exemples de places de marché B2B. Le succès de ce modèle de marketplace s’explique par une évolution du comportement des acheteurs B2B souhaitant réaliser des achats professionnels tout en privilégiant une UX ou expérience utilisateur optimale.

La marketplace B2C

La marketplace B2C (Business to Consumer) s’adresse à des professionnels pour des particuliers. Il s’agit d’une plateforme de mises en relation ou de transactions entre des vendeurs professionnels et des acheteurs particuliers.

Il s’agit du modèle de place de marché le plus répandu et le plus connu. CDiscount, La Redoute, Fnac ou Darty sont des exemples de marketplaces B2C. Le succès de ce modèle s’explique par son côté précurseur et le volume de ventes réalisées par ses acteurs.

La marketplace C2C

La marketplace C2C (Consumer to Consumer) s’adresse à des particuliers pour des particuliers. Il s’agit d’une plateforme de mises en relation ou de transactions entre des vendeurs particuliers et des acheteurs particuliers.

Il s’agit d’un modèle de place de marché très tendance, car il prône l’économie circulaire et l’économie maligne. LeBonCoin ou Vinted sont des exemples de marketplaces C2C. Le succès de ce modèle s’explique par son accessibilité au plus grand nombre et son interface simplifiée, pensée pour une utilisation quotidienne.

 

Les business model des Marketplaces

Afin de rémunérer l’opérateur et la marketplace, plusieurs modèles existent dont voici trois exemples :

L’abonnement

Il apportera un revenu lisse et régulier à l’opérateur de la marketplace (peu importe le nombre de commandes).

Le listing fee

(Ou frais de liste) Il sera avantageux pour le vendeur qui n’aura ainsi pas de récurrence de paiement, l’opérateur devra quant à lui jouer avec le volume d’ajout de produits et de services pour atteindre son seuil de rentabilité.

La commission

Elle facilitera l’onboarding vendeur, car ce dernier se sentira plus en confiance (pas de vente = pas de prélèvement).