Le commerce alimentaire en ligne, grand gagnant de la crise ?